Category Archives: Décryptages

exclusion

Job réalité : souriez vous êtes viré !

By | Décryptages | No Comments

De plus en plus d’entreprises anglo-saxonnes mettent en place des processus de recrutement avec des systèmes d’exclusion progressive de candidats forcés de se rencontrer, voire même de s’affronter en direct : une situation qui n’est pas sans rappeler les jeux de télé-réalité. Faut-il s’inquiéter de cette dérive de sélection randomisée, qui est en train de faire des émules dans d’autres pays ?

Recherche emploi désespérément
Le scénario
commence toujours de la même manière. Une personne  répond à une annonce d’emploi sur Internet le plus souvent postée par une entreprise au pedigree célèbre. L’annonce présente une longue description des exigences concernant le poste, qui  pourrait décourager le plus aguerri des aventuriers. Pour un simple junior programme, on a l’impression qu’ il faudrait déjà avoir obtenu un prix Nobel pour postuler. L’impétrant se voit dans l’obligation de répondre en ligne à une demande exhaustive de renseignements.

Lire la suite

interrogation 2

Self-coaching : pourquoi ou pourquoi pas ?

By | Décryptages | No Comments

Vous foncez ou vous réfléchissez ? De quelle manière affrontez-vous l’imprévu? Petit exercice de self-coaching pour vous aider à faire le point sur votre rapport à l’action.

Lorsqu’ une situation se présente à vous, avez-vous plutôt tendance à vous poser de nombreuses questions et à évaluer précisément son intérêt ou êtes-vous plutôt du genre à foncer en vous disant « Pourquoi pas, on verra bien après » ? En d’autres termes êtes-vous plutôt prudent/analytique ou plutôt fonceur actif ? Aussi caricatural que cela puisse paraître, il existe en chacun de nous une dominante qui penche plutôt d’un côté ou plutôt de l’autre. Aucune de ces dominantes n’est en soi positive ou négative. Il est en revanche intéressant de savoir où se situe notre curseur personnel, afin de pouvoir éventuellement le faire légèrement bouger dans un sens ou dans l’autre.
Lire la suite

Au secours, je suis noyé par mes mails !

By | Décryptages | No Comments

Chaque jour le temps passé à traiter ses mails s’accroît. Ce qui faisait gagner en fluidité de travail finit par nuire à la concentration. Imaginons même une situation absurde, où un salarié consacrerait tout son temps à répondre à des mails et qu’il ne pourrait même plus travailler. La gestion du temps est devenue un enjeu crucial dans ce contexte de surabondance. Voyons comment le coach peut intervenir.

Témoignage 
Écoutons Elodie, 32 ans, chef de projet en agence web : « Je reçois tellement de mails en continu, que j’en arrive presque à hésiter avant d’aller me ‘laver les mains’ car quand je reviens, j’ai déjà 15, voire 30 mails en attente. C’est un flux qui me noie. Je suis de plus en plus stressée et je pense que si ça continue, je vais me laisser engloutir. »
Lire la suite

chade-meng-tan

Chade-Meng Tan : méditation et leadership chez Google

By | Décryptages | No Comments
Photo : Portrait de Chade Meng-Tan
Il est celui qui a converti les ingénieurs de chez Google à l’art de la méditation. Chade-Meng Tan a inventé une méthode de leadership qu’il souhaite transmettre au monde. Nous avons eu la chance de le rencontrer. En quoi la médiation peut-elle changer le fonctionnement d’une entreprise, voire même du monde? Nous avons essayé de le comprendre.

Rencontrer Chade-Meng Tan est un privilège et une chance. Un privilège, si l’on en juge par la galerie de portraits qui orne le mur de son « All the President’s Meng« : de Barak Obama au dalaï-lama, en passant par Bill et Hillary Clinton, Al Gore, Jane Goodhall ou Jane Fonda, tous les VIP qui se rendent chez Google viennent saluer celui qui est surnommé « jolly good fellow » (super bon camarade). Une chance, car avec son grand sourire, son « hug » (accolade) bienveillant et ses paroles positives, il est une personnalité lumineuse, qui donne le sentiment de se sentir plus grand.

Lire la suite

La mixité, un levier de croissance pour les entreprises?

By | Décryptages | No Comments

La lutte pour la mixité sonne parfois comme un vœu pieux tant les statistiques montrent désespérément la résistance des instances de gouvernance des grandes entreprises à la présence des femmes en leur sein. Pourtant de plus en plus d’études montrent que la mixité est un gage de performance pour une entreprise et que dans le contexte de crise actuelle, il y a urgence à faire évoluer les préjugés et les pratiques, pas seulement pour le bonheur des femmes, mais pour la croissance économique. Cette nouvelle approche est intéressante car elle parle le langage qualifié de « masculin »: la question de la « performance ». Regardons de plus près…

Mixité, une chance pour les hommes, un objectif pour les femmes
Marie-Christine Malhéas, ex-Présidente PWN, ainsi que Margaret Milan, ex-Présidente PWN, administratrice et entrepreneure (Eveil & Jeux) et Valérie Rocoplan, fondatrice et dirigeante de Talentis ont conçu et coordonné un ouvrage intéressant car engagé dans un plan d’action: « Mixité, quand les hommes s’engagent ». Ces trois entrepreneures sont parties d’un constat simple : la mixité a fait ses preuves en termes de performance dans l’entreprise, mais qui le sait et surtout qui le comprend ? Des femmes le plus souvent. Or comme les hommes représentent encore aujourd’hui 89% des positions de pouvoir, il vaudrait mieux commencer par les en convaincre, si on veut faire avancer les choses. « Mixité, quand les hommes s’engagent » n’est donc pas un « autre livre sur la mixité », comme l’annoncent ses auteures, il s’agit du premier livre sur la mixité destiné aux hommes, écrit dans un sens constructif, comme support d’action. « Nous avons voulu faire une boîte à outils de formations et d’idées qui fasse intervenir autant les hommes que les femmes » déclarent de concert Marie-Christine Malhéas, Margaret Milan et Valérie Rocoplan. 
Lire la suite

Le coach, partenaire de la transition numérique

By | Décryptages | No Comments
Dématérialisation des échanges, clivages générationnels, remise en cause des règles managériales, spécificité de la génération dite Y, transformation des usages de travail et nouvelles règles du jeu professionnel… les conséquences psychosociales des bouleversements numériques sont d’ores et déjà considérables. Et nous ne sommes qu’au début d’une grande mutation.

Nous sommes passés en à peine un siècle et demi, d’une révolution industrielle (XIXème), à une société de communication (XXème siècle), pour entrer aujourd’hui dans l’ère du digital, qui démultiplie les échanges et la circulation des données dans des proportions jamais égalées. Pourrions-nous revenir en arrière et ralentir le mouvement, si nous le souhaitions? La réponse est non. Les bouleversements sont d’ores et déjà tellement ancrés et interdépendants les uns les autres, que l’économie et les modes de vie à l’échelle du monde ne peuvent plus en faire abstraction.
Lire la suite