All posts by @MonBestCoach

La mixité, un levier de croissance pour les entreprises?

By | Décryptages | No Comments

La lutte pour la mixité sonne parfois comme un vœu pieux tant les statistiques montrent désespérément la résistance des instances de gouvernance des grandes entreprises à la présence des femmes en leur sein. Pourtant de plus en plus d’études montrent que la mixité est un gage de performance pour une entreprise et que dans le contexte de crise actuelle, il y a urgence à faire évoluer les préjugés et les pratiques, pas seulement pour le bonheur des femmes, mais pour la croissance économique. Cette nouvelle approche est intéressante car elle parle le langage qualifié de « masculin »: la question de la « performance ». Regardons de plus près…

Mixité, une chance pour les hommes, un objectif pour les femmes
Marie-Christine Malhéas, ex-Présidente PWN, ainsi que Margaret Milan, ex-Présidente PWN, administratrice et entrepreneure (Eveil & Jeux) et Valérie Rocoplan, fondatrice et dirigeante de Talentis ont conçu et coordonné un ouvrage intéressant car engagé dans un plan d’action: « Mixité, quand les hommes s’engagent ». Ces trois entrepreneures sont parties d’un constat simple : la mixité a fait ses preuves en termes de performance dans l’entreprise, mais qui le sait et surtout qui le comprend ? Des femmes le plus souvent. Or comme les hommes représentent encore aujourd’hui 89% des positions de pouvoir, il vaudrait mieux commencer par les en convaincre, si on veut faire avancer les choses. « Mixité, quand les hommes s’engagent » n’est donc pas un « autre livre sur la mixité », comme l’annoncent ses auteures, il s’agit du premier livre sur la mixité destiné aux hommes, écrit dans un sens constructif, comme support d’action. « Nous avons voulu faire une boîte à outils de formations et d’idées qui fasse intervenir autant les hommes que les femmes » déclarent de concert Marie-Christine Malhéas, Margaret Milan et Valérie Rocoplan. 
Lire la suite

Le coach, partenaire de la transition numérique

By | Décryptages | No Comments
Dématérialisation des échanges, clivages générationnels, remise en cause des règles managériales, spécificité de la génération dite Y, transformation des usages de travail et nouvelles règles du jeu professionnel… les conséquences psychosociales des bouleversements numériques sont d’ores et déjà considérables. Et nous ne sommes qu’au début d’une grande mutation.

Nous sommes passés en à peine un siècle et demi, d’une révolution industrielle (XIXème), à une société de communication (XXème siècle), pour entrer aujourd’hui dans l’ère du digital, qui démultiplie les échanges et la circulation des données dans des proportions jamais égalées. Pourrions-nous revenir en arrière et ralentir le mouvement, si nous le souhaitions? La réponse est non. Les bouleversements sont d’ores et déjà tellement ancrés et interdépendants les uns les autres, que l’économie et les modes de vie à l’échelle du monde ne peuvent plus en faire abstraction.
Lire la suite